Défi feel good paper théorie #3

8 février 2018 | feel good paper théorie

Visualisation : voir pour réaliser

 

À l’occasion de la journée mondiale sans portable qui a lieu cette semaine, je vous propose de troquer 15 min de scrolling sur votre smartphone contre 15 min de bien être par l’écriture. Ainsi, chaque jour entre le 6 et le 11 février, vous avez rendez-vous avec vous-même pour un exercice de feel good paper théorie proposé par les Jolis Cahiers. Enjoy !

Cet exercice de visualisation par l’écriture est très complémentaire de celui des affirmations proposé hier.  Il permet d’ancrer les pensées dans des choses très concrètes grâce au passage à l’écrit.

Comme son nom l’indique la visualisation consiste à décrire des choses… très visuelles tout en exprimant les émotions et sentiments (positifs bien sûr) qu’elles entraîneraient. Pour vous lancer, identifiez quelque chose de simple à imaginer et qui vous ferait plaisir.

Pour vous aider voici quelques idées :  une maison dans laquelle vous aimeriez vivre, un événement dont vous souhaiteriez un déroulé parfait,  des vacances dans un lieu idyllique, une situation agréable dans laquelle vous aimeriez vous trouver ou un objectif professionnel ou personnel que de votre vie que vous aimeriez atteindre.

Quand c’est fait,  passez quelques minutes à vous faire le film de cette situation dans votre tête, puis attrapez votre stylo et décrivez précisément et de façon très détaillée ce que vous voyer, visez et ressentez.

Par exemple, pour moi, à l’approche du grand saut dans l’entrepreneuriat, s’est posée la question de mon futur lieu de travail. Plutôt décidée à oeuvrer de chez moi pour démarrer, j’ai peu à peu abandonné cette idée pour diverses raisons. Un jour, à l’occasion d’un exercice de visualisation j’ai littéralement décrit le bureau de mes rêves, du sol au plafond. Celui dans lequel je me voyais installée, heureuse de faire prospérer les Jolis Cahiers.

Quelques temps plus tard, au cours d’un déjeuner, un ami me demande où je compte travailler. Facile pour moi de répondre : j’avais tout écrit. Je lui raconte donc avec force détails comment j’imagine mon bureau. Fin du déjeuner. Deux heures plus tard, il m’appelle pour me dire qu’il sort d’un rendez-vous professionnel, dans un lieu, me dit-il, qui semble en tout point correspondre à ce que je lui ai décrit. Et ce lieu est en passe d’être disponible ! Je vais sur place quelque jours plus tard : en effet, j’ai l’impression d’être chez moi, dans le lieu que j’ai si minutieusement décrit. A cette heure, je n’ai pas encore ce bureau, mais je pense que c’est en bonne voie !

Essayez, et vous verrez !

Et si vous souhaitez partager vos impressions ou des morceaux choisis, n’hésitez pas à le faire en commentaire.

Rendez-vous demain pour un nouvel exercice. Et n’oubliez pas, ça c’est la #feelgoodpapertheorie