fbpx

Ecrire pour mieux dormir…

Écrire pour mieux dormir… Curieuse idée dites-vous ? Pourtant, cela peut vraiment vous aider ! Qui n’a jamais lutté contre une phase d’insomnie passée à se tourner et se retourner dans son lit ? Des pensées en pagaille, des questions, une pointe de doute… et bim, votre nuit est fichue. Parfois, lâcher prise et s’adonner à quelques exercices d’écriture peut permettre de mieux dormir.

Évacuer son stress pour mieux dormir

Une réunion à préparer, un rendez-vous avec des enjeux importants, un désaccord avec un proche…, nous avons déjà tous connus ce type de situations stressantes qui impactent la bonne nuit de sommeil que nous avions prévus.

Vous commencez à y réfléchir, et cette pensée devient obsédante : ça y est, vous êtes parti pour des heures de réflexion… Les idées fusent dans tous les sens. Boire un grand verre d’eau et essayer toutes les positions du monde n’y changeront rien. Une solution, lors ce type d’évènement nocturne, est d’essayer de vous vider la tête… l’écriture peut être une solution.

Ainsi, pourquoi ne pas coucher sur le papier ce qui occupe votre esprit au point de ne pas réussir à trouver le sommeil ? Ne dites rien… nous vous voyons venir, avec le réflexe ultime dans un moment d’insomnie : le téléphone. Lâchez cet écran des yeux, sinon vous êtes partis dans une spirale infernale. La chanson tout le monde la connaît : c’est juste cinq minutes, « histoire de ». Mais, la réalité n’est jamais celle là ! Alors non, vous ne craquerez pas. Pas de smartphone, pas de tablettes, dans un moment pareil !

Au contraire, l’esprit a besoin de trouver un point d’apaisement qui peut se trouver entre les lignes d’un cahier. Ecrire peut vous aider à libérer votre esprit de ce qui l’encombre et vous apporter du réconfort. Vous allez pouvoir prendre du recul afin de mieux comprendre la situation et …mieux dormir !

 

Mieux dormir : des idées d’exercices pour rejoindre Morphée

Ces exercices peuvent être pratiqués aussi bien le soir avant votre coucher, pour vous aider à mieux dormir, que lorsque vous êtes au prise avec une phase d’insomnie.

Concentrez-vous sur ce qui se passe dans votre tête. Surtout, pas d’écran : c’est l’occasion de vous offrir un moment de detox digitale et de trouver une solution par le papier et pas par l’écran.

Voici comment peut se dérouler une séquence d’écriture pour mieux dormir.

  • Vous libérer : le plus souvent, ne pas réussir à dormir signifie que quelque chose vous hante. Que s’est-il passé pour que votre esprit tourne en boucle ? Qu’est-ce qui vous attend demain, dans une semaine, un mois et vous obsède au point de vous empêcher de sombrer dans le sommeil ? Réfléchissez et décrivez la situation qui vous déstabilise – ma réunion de demain, un désaccord, une charge de travail, une relation difficile, des problèmes d’argent… Essayez d’exprimer honnêtement, avec des mots très simples, pourquoi elle occupe vos pensées.
  • Vous apaiser : maintenant que ce qui vous préoccupe est écrit, prenez du recul. Imaginez que l’un de vos proches rencontre la même difficulté : écrivez ce que vous pourriez lui dire pour l’apaiser, ce que vous lui conseilleriez. Comme nous sommes souvent plus prompt à donner des conseils aux autres qu’à se les appliquer à nous-même, ce petit jeu de rôle peut aider à entrevoir des solutions simples et concrètes pour agir. En effet, ce qui bloque souvent c’est l’impression d’être dans une situation inextricable, pour laquelle nous sommes impuissants. En réalité, il y a quasiment toujours quelque chose à entreprendre, même une toute petite action, pour commencer à démêler la situation.
  • Préparer l’action : notez maintenant ce que vous pourrez commencer à faire dès demain pour changer la donne, pour sortir de ce contexte inconfortable. Lister une ou quelques tâches va permettre de vous redonner le  pouvoir : vous ne subissez plus, vous prenez les choses en main !

 

Vous pouvez enfin finir cette pratique d’écriture par quelques pensées positives. En cherchant dans votre journée les deux, trois petites choses, qui, l’air de rien, lui ont donné sa saveur. Ou en posant quelques gratitudes pour, là aussi, mettre en relief ce qu’il y a de meilleur dans votre vie.

 

Cette pratique n’est pas miraculeuse. Si vous êtes sujet à des insomnies répétées, vous n’allez pas retrouver un sommeil de bébé en quelques minutes d’écriture. Néanmoins, toute tentative en ce sens peut contribuer positivement à vos efforts pour mieux dormir. Si vous arrivez à transformer cela en petit rituel d’écriture du soir, c’est encore mieux !

 

Nous espérons que ces conseils de feel good paper théorie vous seront utiles pour mieux dormir.

Et vous, si vous avez des trucs ou rituels à partager pour trouver le sommeil, dites-le nous en commentaire, cela nous intéresse !

 

Si ces exercices vous ont plu, n’hésitez pas à lire notre article sur l’autobienveillance (parce qu’on y pense jamais assez !) ou nous vous donnons quelques pistes pour la cultiver par l’écriture.