fbpx

L’objet média au coeur de votre communication

Mai 31, 2019 | Articles BtoB, Pour les entreprises

Déjà  en 1964, Marshall McLuhan, précurseur de l’analyse des médias, l’avait compris : “the medium is the message”. Si le contenu de votre message est important, le moyen que vous utilisez pour le véhiculer l’est tout autant, sinon plus. Compte-tenu du nombre de canaux de transmission d’information à disposition des entreprises aujourd’hui, faire votre choix peut relever du casse-tête.

Pourquoi ne pas opter pour un média de proximité, offrant des possibilités infinies de personnalisation, et avec un ROI à faire pâlir d’envie les meilleures campagnes d’emailing et autres réseaux sociaux : l’objet média

Si la communication par l’objet peut se révéler férocement efficace pour faire connaître votre marque ou fidéliser vos clients, elle ne se résume pas à apposer un logo sur des goodies aux origines improbables. Voici quelques informations utiles pour utiliser l’objet média comme vecteur de l’image de marque de votre entreprise.

 

L’objet média : valeur ajoutée et relation client privilégiée

Si le dicton “C’est l’intention qui compte” peut s’appliquer pour ce pull un peu kitch que votre grand-mère, croyant vous faire plaisir, vous a offert à Noël, l’implication est beaucoup plus délicate lorsqu’il s’agit de véhiculer une image de marque cohérente pour votre entreprise. La communication par l’objet fait son retour en force avec l’objet média après avoir été délaissée pour le tout digital. Né au 18ème siècle et popularisé après la première guerre mondiale, l’objet publicitaire a eu tendance, ces dernières années, à perdre de l’intérêt aux yeux des entreprises face aux goodies répétitifs et distribués sans autre logique que la visibilité d’un logo.  Un seul maître mot aujourd’hui pour un objet publicitaire efficace, la qualité ! Utile, responsable, et soigné, votre objet média doit refléter l’histoire et les valeurs de votre entreprise. Selon des chiffres de la Fédération Française des Professionnels de la Communication par l’Objet (2FPCO), 47% des Français ont une mauvaise image de la marque lorsque l’objet qu’ils reçoivent leur déplaît. Alors, exit les goodies fabriqués à l’autre bout de la planète et impersonnels, bonjour le joli objet média personnalisé qui laissera la meilleure impression possible à vos clients. La cohérence est un critère de premier rang lorsque vous choisissez un objet média pour votre entreprise :

  • Vous voulez mettre en avant l’aspect responsable et engagé de votre entreprise ? Les objets made in France ont la côte aujourd’hui, et 87% des Français considèrent ce critère comme important pour un objet publicitaire.
  • Pensez à un objet qui évoque vos produits ou l’univers de votre marque. Par exemple, si votre entreprise est spécialisée dans la fabrication d’accessoires de cuisine, pourquoi ne pas offrir des carnets de recettes avec vos suggestions et un espace pour que le client puisse écrire ses propres recettes coup-de-coeur.

Vous souhaitez que l’objet soit visible par vos clients et qu’il marque véritablement leur esprit ? Si 95% des Français conservent les objets publicitaires reçus, seuls 67% les utilisent. D’où l’intérêt de choisir un objet média utile, qui les accompagnera pendant leurs heures de travail ou leur temps libre.

 

 

L’objet média : un complément parfait du digital

Si l’outil numérique est aujourd’hui un indispensable, notamment pour acquérir de la visibilité et de la notoriété, une communication par l’objet peut venir appuyer une campagne digitale pour retenir l’attention ou fidéliser des clients toujours plus exigeants en termes de qualité et de reconnaissance.

Dans cette logique, le choix du papier peut aider à vous démarquer ou à toucher un public qui ne souhaite pas de communication par email ou sms. A l’instar de Nespresso qui mise depuis longtemps sur ce matériau comme complément de ses campagnes digitales pour engager ses clients à long terme.

Par ailleurs, la déconnection digitale est un enjeu pour nombre de français qui assument de moins en moins cette “attraction-répulsion” avec des outils, certes indispensables,  mais qui envahissent leur quotidien tant à la maison qu’au bureau. Dans ce monde connecté pourquoi ne pas faire un pas de côté et vous démarquer par un objet qui n’est pas en lien avec le digital ?

L’objet média génère un taux de fidélisation moyen de 77%. Un ROI à faire pâlir les plus belles campagnes email de fidélisation, qui récoltent quant à elles un taux de clics moyen de 3%. Il participe à booster la notoriété de votre entreprise ou votre marque, car il associe les deux sens les plus importants à la mémorisation : le toucher et la vue. Si la vue est le sens le plus sollicité, le toucher est quant à lui souvent oublié, bien qu’il génère un taux de mémorisation bien plus élevé que l’ouïe par exemple. L’impact généré par un objet média s’explique donc aussi en partie par la combinaison de l’aspect tactile et visuel. Résultat, 75% des Français se souviennent de la marque émettrice d’un objet publicitaire.

 

Fort de ces constats nous mesurons avec nos clients tout l’intérêt d’offrir un joli cahier personnalisé selon les valeurs et le positionnement de leur marque. D’une part, il matérialise une préoccupation de consommation responsable puisque nos produits sont entièrement conçus et fabriqués en France avec des matières premières françaises. D’autre part, c’est un objet durable et utile qui véhicule une autre image que celle du gadget fun mais qu’on laisse rapidement au fond d’un tiroir. Enfin, le rapport au papier, et l’usage qui peut être fait du cahier, positionnent votre image de marque au coeur d’un processus émotionnel et créatif qui la valorise.

 

 

Donnez-leur une raison d’arborer fièrement votre marque dans leur panoplie de bureau (ou à la maison) et de partager la belle image de votre entreprise, avec un joli objet média, porteur de sens !

 

Ils ont déjà offerts de Jolis Cahiers : La Poste, Le Livre de Poche, Nantes Métropole, Nolença Parfum, BNP Paribas, Gazette RP, Matière noire, Pôle EMC2… Inspirez-vous en découvrant nos réalisations pour les entreprises.