fbpx

Magazines indépendants… et inspirants : nos chouchous !

Alors que la presse traditionnelle est à la peine, la pluralité et la créativité des magazines indépendants montrent qu’une autre voie est possible. Nous admirons celles et ceux qui, au-delà d’un contenu de qualité, osent faire le pari du papier. Plus que leur capacité à nous informer, nous inspirer et nous divertir, c’est aussi leur ténacité, leur engagement et leur agilité que voulons aussi saluer. Car trouver un modèle économique viable souvent sans publicité est un véritable tour de force. Lire une de ces revues c’est vous offrir tout ce que le rapport au papier a de plus noble : feuilleter, lire, toucher, sentir… et prendre le temps de découvrir un contenu fouillé et souvent intelligent : une sorte de slow journalisme pour slow lecteur ! Voyages, food, mode, lifestyle, art… Les Others, Papier magazine,  180°C, Nez, Le Un… il y en a pour tous les goûts. En voici trois que nous affectionnons particulièrement, qui illustrent une autre facette de la feel good paper théorie qui nous est chère !

D’abord magazine en ligne, Les Confettis, sous l’impulsion de sa créatrice Perrine Bonafos, est devenu mook (contraction de magazine et de book) en 2016. À raison de deux numéros par an, la revue aux allures de livre haut-de-gamme, couleurs peps et tendances au rendez-vous, s’inscrit comme un must have pour toutes celles qui en ont marre des féminins gnangnans ou bourrés de pub. Nous, nous dévorons ces 200 pages de portraits de femmes inspirantes et d’histoires empreintes d’optimisme ! Huit thématiques sont à découvrir dans chaque numéro : culture, originalité, network, famille, entreprise, tendance, temps, invitation, société… bref, un régal ! Et, en plus, il est tellement joli qu’il trône sans honte dans notre salon.

C’est un format atypique que Marie Bertin et Jeanne La Prairie, ses créatrices, ont choisi d’adopter pour Les Autres Possibles : il tient dans une poche et se déplie à l’image des cartes routières. Des entretiens, des décryptages, des reportages et des enquêtes… aucun sujet n’échappe à la revue nantaise. Parce que oui, Les Autres Possibles est un magazine indépendant local, consacré à Nantes et à ses alentours. Sa ligne éditoriale questionne les enjeux de société, la rédaction enquête alors sur les solutions concrètes qui émergent pour répondre au problème posé. Une belle alliance de fond, de forme et de valeur puisque dans ce modèle associatif on donne du temps aux journalistes pour fouiller leurs sujets tout en les rémunérant au prix juste. De quoi nous en apprendre davantage sur ce qui se passe autour de nous ! (car oui, pour ceux qui ne le sauraient pas, Les Jolis Cahiers sont nantais).

Un esprit de « sororité » souffle au fil des pages d’où lui vient ce nom qui signifie « solidarité féminine ». Soror, mook, qui sort tout juste son second numéro, à la couverture épurée, propose un contenu soigné et exigeant, sans aucune publicité. Il fait la part belle aux articles longs formats et mise sur des portraits et des entretiens qui mettent en lumière des femmes aux parcours de vie différents mais avec, comme point commun, une détermination sans faille. « Des femmes en conquérantes, libres et en action » pour reprendre les mots de Vanina Denizot sa créatrice. Nous apprécions, outre le fait d’être un bel objet, de lire dans Soror des sujets loin du buzz et des tendances éphémères !

Nous aurions pu partager d’autres magazines indépendants que nous apprécions tout autant mais il fallait faire un choix 😉 

Et vous, quels sont vos magazines fétiches et vos sources d’inspirations ? Nous sommes curieuses de découvrir ce que vous lisez !

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être aussi celui que nous avons consacré à nos lectures et écoutes inspirantes